Bio

EXPO-.jpg

Ma formation photo  a commencé par un voyage initiatique à Madagascar, avec Marie Manecy, puis  s’est poursuivie au Centre Verdier Photo avec Bruno Dubreuil et Pierre Jarrige.
De par mon métier, je m’intéresse et analyse les faits psychiques individuels et de groupe. J’étudie l’Homme, ses affects, douleurs et bonheurs... La photographie me permet de rendre compte, d’exprimer ses tumultes de l'âme, ses émotions ou sentiments. Cette démarche se décline aussi à la première personne : elle est  introspective.

La scène s’impose à moi, je la saisis dans un état de transe, d’émoi. L’appareil est placé au niveau de mon plexus. Je suis souvent au sol, envahie par les éléments, .... j’appuie sur le déclencheur...

J'utilise un appareil argentique (Nikonos). J'ai appris à en faire mon compagnon d'expression. Il est peu fidèle aux conventions, et se doit d'être apprivoisé  : un ciel glacé d’hiver en Bretagne a donné le jour à la série « Mélancolie » ; un contrejour à l'aube en Normandie à la série « Ivresse », un « flare » en Corse à celle nommée  « Brumaille », une tempête en été à celle nommée "clapotis", etc.

Vous l’aurez compris, ces images transcendent et se moquent du réel.